6 septembre 2016

Camilo Torres. Dieu et la Révolution

Camilo_Torres (1)Il y a cinquante ans, le curé-guerillero colombien Camilo Torres Restrepo, précurseur de la théologie de la libération, meurt lors de combats armés contre les forces militaires colombiennes. Aumônier puis professeur de sociologie, il fut l’un des premiers à vouloir concilier marxisme et christianisme. Il ouvrait la voie à une nouvelle école de pensée qui allait marquer profondément l’histoire de l’Amérique latine. À l’heure où la religion, en France, est l’objet d’un vif rejet et devient l’enjeu de débats identitaires, il est intéressant de se pencher sur l’histoire d’un homme qui a su puiser dans la Bible les outils pour relever les défis de son temps et promouvoir la révolution sociale.

>> LIRE L'ARTICLE ICI >>
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy