3 septembre 2016

Communication interculturelle en contexte africain. Colloque d'octobre 2016 à Koudougou (Burkina Faso)

Premier colloque international « Communication interculturelle en contexte africain: défis méthodologiques et modèles pédagogiques »

Dans le cadre de la coopération internationale entre l’Université de la Sarre en Allemagne et l’Université de Koudougou au Burkina Faso, ce premier international est organisé afin de discuter sur la communication interculturelle.
La thématique et le domaine de recherche interdisciplinaire de la « communication interculturelle » ne concernent pas seulement les philologies des langues étrangères mais aussi de nombreuses autres disciplines des sciences sociales, humaines, économiques, culturelles, littéraires, philosophiques, juridiques, des sciences de l’éducation, etc. Depuis les années 1980, les philologies des langues étrangères dont les principales tâches traditionnelles sont l’enseignement/apprentissage des langues et des cultures étrangères, ont, dans une perspective interculturelle, des défis totalement nouveaux à relever dans le sillage de la globalisation et de l'internationalisation. Elles visent à développer de nouveaux modèles théoriques, de nouvelles approches méthodologiques et de nouvelles formes de coopération interdisciplinaire. Des secteurs tels que l'éducation, les affaires, la religion, les médias et la politique sont devenus de plus en plus internationalisés et connaissent de ce fait depuis les années 1990 des forts taux d’accroissement et concernent des dimensions de plus en plus interculturelles étant donné qu’ils comprennent chacun des dimensions linguistiques et culturelles.  Pendant que la communication interculturelle a évolué au cours des dernières décennies en Europe et en Amérique du Nord dans diverses disciplines scientifiques et configurations interdisciplinaires, l’on constate que la situation en Afrique est, paradoxalement, complètement différente. En effet, bien que les sociétés africaines, en particulier depuis l'époque coloniale, et de plus en plus dans le cadre de l'actuelle phase de la mondialisation, soient marquées par divers processus de transferts interculturels et de constellations ethnoculturelles et la complexité des conflits ethnoculturels menaçant la paix sociale, les recherches interculturelles dans les universités africaines et les institutions de recherche sont encore beaucoup moins présentes. Ces constats amers sur les crises et conflits devraient inspirer et nourrir les recherches sur le dialogue des cultures susceptibles d’aboutir à des solutions durables. Les techniques et méthodes de gestion des crises et de conflits en Afrique devraient être thématisés et faire l’objet de recherche dans une perspective interculturelle dans les universités africaines.  Dans la perspective d’orienter les discussions sur la problématique ci-dessus esquissée, les points centraux suivants constituent les grands axes du colloque:  conception de la communication interculturelle - la transférabilité des modèles occidentaux dans le contexte africain ;  défis sociaux : le post-colonialisme, les formes et les processus de transferts interculturels entre les sociétés occidentales et africaines subsahariennes; conflits sociaux et inter-ethniques, les processus de migration et d'expériences de migration; expériences pédagogiques et modèles didactiques de la communication interculturelle dans les institutions d’enseignement secondaire et supérieur en Afrique subsaharienne.

 >> LIRE ICI LE PROGRAMME DU COLLOQUE >>

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy