10 novembre 2017

Lettres de Don Helder Camara à Roger Garaudy (2) - 1973




[Les livres auxquels Don Helder fait référence sont Danser sa vie et L'alternative - Voir la bibliographie sur le blog]

6 novembre 2017

Lettres d'Helder Camara à Roger Garaudy (1) - 1967

A Genève en 1967 Garaudy et Don Helder Camara


[Le livre auquel Helder Camara fait allusion est "Le problème chinois"]

30 octobre 2017

La rejudaïsation de Jésus


Le titre peut sembler provocateur ou tout au moins étrange. Jésus n'est-il pas juif, élevé dans les rites judaïques, circoncis le huitième jour selon la loi selon l'évangéliste Marc '' le huitième jour auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus...et quand les jours de leur purification furent accomplis, selon la loi de Moïse, Joseph et Marie le portèrent à Jérusalem, pour le présenter au Seigneur -  suivant ce qui est écrit dans la loi du Seigneur : Tout mâle premier-né sera consacré au Seigneur – et pour offrir en sacrifice deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, comme cela est prescrit dans la loi du Seigneur''(Ev.selon Luc, ch.2, 21-24).

Acheter le livre
Certes, mais son message tout entier marque une rupture avec les prescriptions tâtillonnes de la loi judaïque. Roger Garaudy l'affirme avec force en écrivant : '' Toute la vie de Jésus, ses paroles, ses actes,sont en effet une remise en question de la foi et de la culture juives....Une remise en question de la Loi écrite, celle de la Torah et de ses tabous, ..une contestation du rituel, même le plus décisif, le sabbat.....''(1)

Roger Garaudy analyse les textes de Paul pour relever que '' le Christ de Paul n'est pas Jésus. Le dieu de Paul n'est pas le Dieu de Jésus....''(2). A cet égard, la lecture de la  lettre aux Hébreux(3) est édifiante et apporte un éclairage complémentaire. L'auteur en est inconnu, mais de toute évidence, il s'agit d'un Juif, ou Hébreu, soucieux d'expliquer à ses contemporains juifs, ou hébreux, la vie de Jésus et son message, mais en les revêtant d'une dimension judaïque. Ce narrateur est donc parfaitement en phase avec Paul, mais ce faisant, il va aller lui-aussi, à transformer Jésus et son message.

26 octobre 2017

Lénine philosophe, par Roger Garaudy. Conclusion

Acheter le livre
Lénine, nous l'avons vu, avait éprouvé le besoin de
retrouver les grandes sources de la dialectique marxiste,
notamment dans la Science de la logique de Hegel au
moment même où se déchaînaient, dans la guerre mondiale,
les plus violentes contradictions du capitalisme. Sans avoir
eu connaissance des oeuvres philosophiques de jeunesse
de Marx, et notamment des Manuscrits de 1844, il en
retrouve par lui-même l'inspiration hégélienne fondamentale,
et de même que Marx, après cette période d'assimilation
critique et d'intégration de l'héritage hégélien,
dégage, dans une perspective indivisiblement dialectique
et humaniste, les contradictions majeures de son
temps et le mouvement historique rendant nécessaire et
possible le dépassement du capitalisme, de même Lénine,
dans la même perspective indivisiblement dialectique et
humaniste, dégage les contradictions nouvelles d'une phase
du développement du capitalisme que Marx n'a pas pu
connaître : l'impérialisme, et crée les instruments de
connaissance et de combat qui permettront de les surmonter
par une révolution socialiste.
Acheter le livre

Comment la méthode dialectique est appliquée par
Lénine à l'analyse économique, c'est ce dont témoignent
les centaines de pages des Cahiers économiques de Lénine,
dont l'importance, pour la compréhension de son oeuvre,
est comparable à celle des « Grundrisse » de Marx (Fondements de la critique de l'économie politique qui sont les travaux préparatoires pour le Capital) . De cette masse de
matériaux et de réflexion sur leur mise en oeuvre dialectique,
Lénine tirera cette courte brochure sur L'impérialisme,
stade suprême du capitalisme (1916), qui constitue
un chapitre nouveau de la dialectique du Capital: Lénine
y analyse les contradictions nouvelles du capitalisme à cette
phase de son développement où la libre concurrence, par
le jeu de ses contradictions immanentes, s'est renversée
en son contraire : le régime des monopoles, qui détruit la
concurrence à un certain niveau pour la reproduire à un
niveau plus élevé, entre monopoles.


23 octobre 2017

Hommage à Jacques Berque

Le Collège des Bernardins, l’Observatoire d’études géopolitiques et le Centre Maurice Hauriou de l’Université Paris Descartes ont organisé un colloque d’hommage sur le thème « Jacques Berque, artisan du dialogue des civilisations » au Collège des bernardins (Paris) le 5 octobre 2017. 

Ce colloque, qui a réuni une très nombreuse assistance d’universitaires, d’étudiants et de chercheurs, a porté sur la pensée politique et religieuse de Jacques Berque (1910 – 1995). Orientaliste, expert du monde arabe et de l’Islam, titulaire de la chaire d'histoire sociale de l'Islam contemporain au Collège de France de 1956 à 1981, Berque fut l’un des plus grands islamologues du XXe siècle et un penseur du dialogue entre les deux rives de la Méditerranée. Les travaux ont permis de jeter la lumière sur l’œuvre de l’homme en tant qu’orientaliste distingué, spécialiste du monde arabe et savant de l’Islam mais également en tant que militant de la cause des peuples et défenseur des identités et des spécificités, mettant ainsi l’accent sur la diversité des centres d’intérêt de ce penseur considérable.

20 octobre 2017

Lénine philosophe: 1914-1923. Par Roger Garaudy

Résister à la campagne haineuse contre les "bolchéviques", Lénine, la révolution d'Octobre 17, campagne multipliant les livres d'historiens professionnels de l'anti-communisme primaire, les articles de presse et les émissions à la radio (la télévision faisant paradoxalement plutôt mieux...), tel est le but qu'à la mesure de ses moyens poursuit le blog. Nous publions aujourd'hui l'avant-dernier extrait du livre que Roger Garaudy consacra à Lénine aux Presses Universitaires de France.
Il est remarquable que jusqu'en 1914, Lénine ait conservé,
pour définir la dialectique, les conceptions de Kautsky,
alors que sa pratique révolutionnaire dépassait de très
loin ces conceptions et cette théorie de la dialectique. La
faillite de la IIE Internationale, aux premiers jours de la
guerre, incite Lénine à réfléchir sur les fondements théoriques
d'une aussi profonde trahison. Jusque-là Lénine
définissait la dialectique comme le faisait Kautsky, c'est-àdire
comme « la théorie de l'évolution » en y juxtaposant
curieusement, sans en indiquer le lien : « la théorie de la
relativité de la connaissance ».
En 1913 encore, dans son Karl Marx, destiné à L’Encyclopédie
Granat,
Lénine définissait la dialectique comme
théorie du développement sous sa forme la plus générale :
théorie de l'évolution de la nature entière et de l'histoire
de la connaissance. Lénine, qui ne pouvait s'appuyer sur
les oeuvres philosophiques de Marx (notamment les Manuscrits
de 1844
et le texte complet de l'Idéologie allemande,
que les dogmatiques « orthodoxes » de la IIe Internationale,
répétons-le, se gardaient bien de publier), révise et enrichit
sa conception antérieure de la dialectique en remontant
à la même source que Marx : la Logique de Hegel, qu'il
étudie passionnément en 1915. Qu'au coeur même de la
tourmente Lénine éprouve le besoin de consacrer plusieurs
mois à l'étude de Hegel, en la considérant comme une tâche
politique, cela montre l'importance capitale pour lui de
cette réflexion nouvelle sur la dialectique. On peut dater
avec précision ce moment décisif dans la pensée philosophique
de Lénine : le 4 janvier 1915, il écrit au secrétaire
de rédaction des Éditions Granat pour demander s'il est
« encore temps d'apporter (à son Karl Marx) quelques corrections
à la section sur la dialectique », question sur
laquelle, dit-il, il travaille depuis quelques semaines.
En lisant les Cahiers philosophiques (qui avaient été
exclus du temps de Staline, des Oeuvres complètes de Lénine,
tout comme les Manuscrits de 1844 des OEuvres de Marx,
parce qu'ils étaient incompatibles avec une interprétation
dogmatique du marxisme), il est possible de définir quel
genre de « corrections » Lénine désirait apporter. Dans le
déchaînement des contradictions de la guerre, et au moment
où la faillite de la IIe Internationale montre comment la
lutte pour le socialisme se transforme en son contraire,
Lénine éprouve le besoin de repenser fondamentalement le
concept de la dialectique qui ne peut être simplement cette
théorie de l'évolution qui conduit Kautsky à l'opportunisme
et à la trahison. Le premier point sur lequel porte
cette nécessaire révision, c'est une détermination plus
complexe des rapports de la pensée et de son objet, pour
exclure toute interprétation mécaniste et fataliste de la
théorie du reflet.
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy