3 décembre 2015

Le centre et la périphérie



Il faut abandonner le clivage droite gauche et lui préférer l’image d'un centre et d'une périphérie. Le premier (le centre) étant constitué par l'idéologie dominante, la seconde (la périphérie) regroupant tous ceux qui n'acceptent pas cette idéologie. Je crois profondément qu'un débat peut s'instaurer entre tous. Si cela est encore difficile sur le plan politique, c'est sur le plan des idées que cela peut se faire.

Alain de Benoist, au colloque du 12 mai 1992, organisé par l'Institut des Recherches Marxistes,dirigé par Francette Lazard, membre du Bureau Politique du PCF, sur le thème "le réveil de la pensée critique".

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy