2 janvier 2017

"Une idée révolutionnaire pour 2017". Par Charybde


"Si on fait de Dieu le centre de la société, les gens seront en parfaite sécurité et prospérité. Le communisme est le bienvenu, à condition de remplacer le soi-disant Etat par Dieu. Voilà ce qu’on entend par « religion »  (Sa Divine Grâce A. C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada)

Le monde va célébrer l'année prochaine le 100ème anniversaire de la Révolution Soviétique laquelle ébranla, pendant 10 jours, les bases d'un vieux monde en décadence. En 1916, soit un an avant de pouvoir s'enivrer du parfum de ce printemps immémorial, Jack London descendait pour la dernière fois à la cave qu'il nettoyait depuis un certain temps. Ecologiste avant l'heure, il voulait de l'air pur pour tous les hommes et non pas exclusivement pour une élite:

"Je n'ai plus envie de monter. L'imposant édifice de la société qui se dresse au-dessus de ma tête ne recèle plus aucun délice à mes yeux. Ce sont les fondations de l'édifice qui m'intéressent. Là, je suis content de travailler, la barre à mine à la main, épaule contre épaule avec les intellectuels, les idéalistes et les ouvriers qui ont une conscience de classe - et nous donnons de temps en temps un bon coup de cette barre à mine pour ébranler tout l'édifice. Un jour, lorsque nous aurons un peu plus de bras et de barres à mine, nous le renverserons, lui et toute sa pourriture et ses morts non enterrés, son monstrueux égoïsme et son matérialisme abruti. Puis nous nettoierons la cave et construirons une nouvelle habitation pour l'humanité. Là, il n'y aura pas de salon, toutes les pièces seront lumineuses et aérées, et l'air qu'on y respirera sera propre, noble et vivant." (1)

L'idée est donc de participer en masse à ce grand anniversaire et même à envisager sérieusement la réactualisation de son contenu. Certes, nous avons pris les leçons des errements passés. Cette fois-ci, nous ne pouvons pas nous tromper. Par ailleurs, il y a urgence car depuis que l'Union Soviétique a été torpillée de son Fort intérieur même, l'humanité, partout, ne connaît que le feu, le sang, les souffrances, les pleurs et les peurs.

La classe sociale qui dirigera cette Révolution sera identique à celle de 1917, même si l'on peut dorénavant distinguer en elle deux personnes non antagonistes: le prolétariat classique, constitué des porteurs de barres à mine comme dans le texte de Jack London, d'une part, et, d'autre part, le ProNétariat moderne formé par la masse des porteurs (et autres vendeurs…) de téléphones portables …

Cette révolution sera non-violente dans la mesure du possible. Cependant, elle est une nécessité historique, comme dans la célèbre Epopée sacrée de l'Inde, et  dont le but est d'offrir à l'humanité souffrante le communisme: soit les ٍٍSoviets – autrement dit la démocratie directe (2) plus l'Electricité d'Internet avec, en bonus, la liberté, l'égalité, la fraternité et la convivialité …

Le monde chantera à nouveau l'Internationale et l'Ode à la Joie aussi car ce sera une Révolution qui n'aura que l'Amour pour unique raison...

Selon la conception marxiste de l'Histoire, une fois le communisme réalisé dans toute sa splendeur sous la direction lumineuse du prolétariat, ce dernier, en tant que classe sociale, devient théoriquement superflu, tout comme l'Etat, et ce dernier doit disparaître de lui-même.

Alors, tant qu'à faire, pourquoi ne pas remplacer l'Etat par Dieu comme le proposa Swami Prabhupada de manière précoce ? En effet, le sage indien a parlé de ces choses en détail à Moscou dès le début des années 70. Ses échanges avec le Pr Kotovsky de l'Académie des Sciences furent d'ailleurs publiés dans un journal soviétique renommé.

Quelques années plus tard, un livre sur le sujet fut même exposé au Salon du Livre de Moscou (3).

Et c'est ainsi que le monde va comme il va…

Charybde

Sources bibliographiques (subversives):

(1) Jack London:
http://rogergaraudy.blogspot.com/lescalier-du-temps.html

(2) sur la démocratie directe:
http://rogergaraudy.blogspot.fr/2016/11/sur-la-democratie-directe.html

(3) Otkrytyi Forum 1 (1997) pour l'article et "Conscience et révolution" (1973) pour le livre.

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy