7 février 2017

L'amour et la fraternité


Acheter
Je crois aux actes. Aux actes immédiats, aux actes gratuits. Je crois en l’acte d’amour, qui peut aider, soulager, réconcilier un humain avec lui-même, avec les autres. Qu’est ce qu’un acte d’amour ? Un partage, un sourire, une main tendue, une écoute, un repas pris en commun. Là où nous sommes. Là où Dieu nous a mis. Regardez autour de vous, dans l’immeuble, dans le village, à l’usine, sur les lieux de travail, dans la rue… partout… Regardez avec des yeux qui voient. Ecoutez avec des oreilles qui entendent. Vous serez surpris.
Il n’est pas nécessaire d’aller méditer en Inde, ni de faire de très coûteux séminaires, avec des "soi- disant maîtres" pour évoluer. (…) Un acte d’amour tous les jours est le moyen le plus rapide d’évolution spirituelle. Mais il est aussi le plus humble, celui que chacun peut accomplir à son niveau, dans l’ombre, au gré des besoins, des rencontres.
L’acte d’amour s’accompagne de sincérité, de tendresse, de compassion et de joie. Il est l’élan du cœur spontané pour celui que l’on ne connaît pas ou que l’on ne reverra jamais ! (…) L’amour est un bouquet de roses qui répand ses essences grisantes, pour ceux qui les respirent. Comme les fleurs, il se cultive. Parfois sur notre route, nous rencontrons des êtres rayonnants qui nous attirent par la lumière de leurs yeux, par leur sourire. Ces êtres qui irradient de joie ont cette aura bien spéciale, parce que l’amour les habite. A leur contact, dans et par leurs vibrations, on peut respirer le bonheur.
L’amour humain est le pâle reflet de l’amour divin, l’un peut conduire à l’autre. L’amour, la fraternité dans nos groupes d’accompagnement nous ont prouvé si souvent la réalité de l’amour thérapeute, de l’amour guérisseur. Tous ceux qui ont sacrifié leur vie par amour nous ont donné la preuve de cette évidence. Si nous arrivons à sortir du champ de la dualité pour retrouver notre essence intime, la route sera plus facile. Si nous comprenons et pratiquons la loi divine, nous reconnaîtrons nos erreurs, tirerons leçon de l’échec. Si l’amour nous habite, si nous sommes à l’écoute du ciel, nous serons tolérants, généreux, fraternels. (…)
Imaginez que tous les hommes fassent simplement un tout petit geste d’amour, chaque jour, autour d’eux ! La face du monde en serait changée, c’est un rêve : il est si beau, parfois, de rêver ! (…)
Chaque fois que, face à nous-même, nous pouvons dire : j’ai fait ce que j’ai pu, quelque chose scintille au fond de notre conscience ; l’étoile Espérance se lève…

Maguy Lebrun, "La joie qui soulève les montagnes", Ed. Robert Laffont, Paris, 1995 (proposé par A.D).


Lire aussi:  http://rogergaraudy.blogspot.fr/2015/05/lamour-par-roger-garaudy.html

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy