2 décembre 2016

Vous avez la parole

Revue A Contre-Nuit - N°9 - Extraits(remaniés)de l'éditorial
Le couple. Lithographie de Fernand léger. 1955


Nous ne professons aucun dogme politique ou religieux.
Nous voudrions seulement avec d'autres constituer les cellules d'un réseau de lutte contre le non-sens, en dialogue permanent avec des hommes et des femmes de divers horizons, croyants ou incroyants : Nous avons, vous et nous, besoin les uns des autres pour construire ensemble un monde où la vie ait un sens.
Nous croyons avoir commencé à débusquer les illusions (parfois les mensonges) qui sont au principe de nos sociétés, fondées sur un monothéisme du marché, et masquées par un simulacre de "démocratie" ou de "liberté" qui a conduit à la cassure du monde entre le Nord et le Sud, et au Nord  comme au Sud entre ceux qui ont et ceux qui n'ont pas.
En opposition avec les prétendues "déclarations des droits de l'homme", fondées sur l'individualisme et qui leurrent les "humiliés et les offensés"au profit des plus forts, nous tentons de résumer dans une  DECLARATION DES DEVOIRS les principes inverses : ceux qui défendent les droits des individus parce qu'ils partent de la "communauté", c'est-à-dire, d'une société où chacun a conscience d'être personnellement responsable de tous les autres.
Cette déclaration serait la garantie du respect de chacun, du noir comme du blanc, de l'éboueur comme du dirigeant. Nous l'espérons enrichie des critiques ou des suggestions créatrices de chacun de vous.
Nous vous remercions d'avance de vos réponses à notre appel et à notre espérance.


NDLR: COMME JADIS LA REVUE "A CONTRE-NUIT" INITIEE PAR ROGER GARAUDY, CE BLOG - "ROGER GARAUDY A CONTRE-NUIT" - A BESOIN DE VOUS, N'HESITEZ PAS A VOUS Y EXPRIMER: CE SERA EN TOUTE LIBERTE, DU MOMENT QUE SONT RESPECTEES L'EXPRESSION ET LA DIGNITE DE CHACUN ET DE TOUS. UTILISEZ POUR CELA LE FORMULAIRE DE CONTACT DE LA COLONNE DE GAUCHE.
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy