18 septembre 2010

L'essentiel de l 'éducation

Ce texte de Roger Garaudy fut proposé cette année (2010) au BEPC en Cote d'Ivoire:

C’était autrefois que le laboureur apprenait du laboureur, son père, les réalités de la vie ; l’artisan de l’artisan, les leçons de la vie. On éduquait dans la famille.
Aujourd’hui, l’essentiel de l’éducation d’un enfant ne se fait ni dans la famille, ni à l’église, ni même à l’école, mais surtout par les mass média, la presse, le cinéma, la radio, la télévision surtout, et à un degré moindre, à l’heure actuelle,les nouvelles technologies de l’information à travers l’internet, qui apportent à chacun, à chaque instant, des modes de comportement vécus aux quatre coins du monde, des héros ou des idoles qui leur présentent un modèle inversé de la vie réelle, un modèle stéréotypé et aliénant, mais terriblement efficace. La famille dépossédée depuis longtemps de sa fonction d’éducation technique, est de plus en plus évincée de sa fonction d’éducation morale : elle apparaît le plus souvent aux jeunes, non sans raisons, comme une institution conservatrice et ils ne se déterminent plus par rapport à elle, sinon par opposition. C’est une évolution que l’on ne peut guère déplorer car le changement des conditions de vie est désormais si rapide que « l’expérience » des parents, formés dans d’autres situations, aide rarement les jeunes à s’orienter dans le monde nouveau…/ …


Roger Garaudy, in Parole d’homme, Ed. Robert Laffont, Coll. Points, p.78-79.

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy