7 octobre 2016

Le sens de la vie en Al-Andalous. 4/ Ibn Arabi



Dernier article de la série "LE SENS DE LA VIE EN AL-ANDALOUS"

Averroes-Maïmonide-Alphonse X, le sage-Ibn Arabi. Les 4 textes sont de Roger Garaudy
Ibn Arabi
A Cordoue. Photo J.Andanson
Oui, sous mon règne, par les efforts des sages de nos trois religions,
notre Espagne du XIIIe siècle pouvait éveiller l'Europe entière
à une vraie renaissance: celle qui pouvait se faire non contre
Dieu, mais avec Dieu.
Les docteurs de la loi nous disent: "Ceci est interdit! Ceci est
permis!". Jamais ils ne nous disent: "Tu est responsable de toi-même.
Réfléchis par toi-même!" Alors que le Coran nous y appelle à chaque
page. À les entendre il n'y aurait, entre Dieu et l'homme, que
des rapports de maître à esclave. Mes frères, la foi et la philosophie
commencent là où finit ce juridisme desséché!
Le Coran nous dit: "Dieu fera se lever des hommes qu'il aimera et
qui L'aimeront". Et aussi "Si vous aimez Dieu, Dieu vous aimera".
Dieu est unité. Il est l'unité de l'amour, de l'amant, et de l'aimé.
Tout amour est désir d'union. Tout amour, qu'il en a i t conscience
ou non, est amour de Dieu.
Il y a un amour naturel, dans lequel tu crois chercher à ne satisfaire
que t o n propre désir. Mais, déjà, il te fait sentir que tu ne te
suffis pas à toi-même. Même dans l'union des corps, où tu veux
trouver l'extase, tu éprouves la nostalgie et le besoin de ce qui
n'est pas toi.
Il y a un amour spirituel, quand tu n'aimes l'aimé que pour
l'aimé lui-même. Tu ne vis alors qu'en te dépassant: en préférant
à la tienne sa joie, sa plénitude d'être. Cet amour t'enseigne
le sacrifice.
Et enfin, il y a un amour divin, le plus haut: tu aimes en toute
chose Celui qui l'a créée, et tu n'aimes Dieu que pour lui-même.
Sans crainte d'un châtiment ni désir d'une récompense.
Cet amour que tu portes à Dieu est un reflet de celui qu'il te
porte. Tu ne peux pas t'identifier à Dieu, mais tu peux agir selon
le but qu'il a révélé par Son messager.
Le Prophète a dit: "Quand Dieu t'aime, Il est l'oreille par laquelle
tu entends, l'oeil par lequel tu vois, le pas par lequel tu
avances, la main par laquelle tu travailles".
Dieu a "insufflé en l'homme de Son Esprit". Comme témoignage
de cette présence en toi, de l'acte de Dieu qui ne cesse de
créer, l'action est l'extérieur de la foi.
Tu rends visible l'invisible chaque fois que tu te dépasses:
- artiste, quand tu exprimes la beauté, que Dieu aime;
- amant, quand tu vois et sers Dieu en celle que tu aimes;
- savant, quand tu découvres des vérités nouvelles;
- chef, quand tu crées pour chacun les conditions de son épanouissement.
Voir en chaque être l'acte que l'a créé et soumettre sa vie
entière à la volonté de ce Créateur, c'est ce qui unit tous les hommes
de foi.
Acheter le livre
Tout homme est appelé par Dieu. Ne méprise pas ceux qui, en le
cherchant, croient Le voir en ce qui n'est pas Lui.
L'Islam reconnaît tous les Prophètes comme messagers du même
Dieu. Apprends à découvrir en chaque homme le germe, en lui, du
désir de Dieu, même si sa croyance est encore confuse, et parfois
idolâtre, pour l'orienter vers l a pleine Lumière.
J'écrivis dans un poème d'amour:
" Mon coeur est devenu capable d'entrer dans toutes les formes:
Pâturage pour les gazelles, et couvent pour le chrétien;
Temple pour les idoles et pèlerin de la Ka'ba;
Tables de la Thora et livre du Coran.
Ma religion est de l'amour:
Quelque soit le chemin que prenne la caravane de l'amour,
Ce chemin est celui de ma foi".

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy