19 mars 2015

Islamiste, djihadiste, takfiriste,...quelques définitions simples pour temps troublés

Toujours le vocabulaire! Les islamistes, et maintenant les takfiristes…
par Yves Montenay

Une précision en principe superflue pour nos lecteurs, mais qui embrouille beaucoup de messages ou de commentaires sur la Toile : l'appellation « islamiste », qui est claire entre spécialistes, mais qui l'est moins chez les journalistes et le grand public.
Chez les spécialistes « islamistes » signifie membres ou sympathisants d'un parti politique, comme « communistes » ou « gaullistes », lorsque ce parti politique veut mettre «la religion au pouvoir » ou avoir « le Coran comme constitution ». Ces islamistes peuvent privilégier les élections (Tunisie, Maroc) ou chercher à prendre le pouvoir par la violence ; dans ce dernier cas le mot « djihadiste » s'est répandu. Dans les pays musulmans on utilise le mot « takfiriste » (de « takfiri » : excommunication) pour les islamistes qui prônent l'élimination de tous les non-musulmans, (même pas de dhimmitude pour les chrétiens) ainsi que celle de la majorité des musulmans, considérés comme apostats.
Mais les journalistes comme le grand public appellent souvent « islamistes » des musulmans traditionalistes, même s'ils ne font pas de politique. La confusion est encore plus grande avec le mot « islamique » qui veut tout simplement dire « musulman » sans autre précision, mais que beaucoup confondent avec « islamiste ».

http://luccolles.canalblog.com/archives/2014/09/23/30642025.html 

Vous pouvez consulter l'excellent "Echos du monde musulman" de Yves Montenay. Le lien vers le dernier n°: http://yvesmontenay.fr/2015/03/06/echos-du-monde-musulman-n-251-6-mars-2015/

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy