7 février 2016

Il est contraire à l'honneur du musulman de tirer sur un homme désarmé

Source: ici

Cette histoire s'est passé dans ma ville natale Djelfa. Là où Garaudy a rencontré le comportement de l'islam pour la première fois.
------------------------------------------------------------------------
Au début de la Deuxième Guerre mondiale, Garaudy est considéré par les autorités du régime de Vichy comme un Propagandiste Révolutionnaire. On l’affecte donc à la « Septième DINA » (Division d’Infanterie Nord-Africaine) en Algérie, aux confins du Sahara. Au côté des Arabes marocains, algériens et tunisiens, vont se trouver à combattre des résistants au fascisme que l’on a envoyés combattre aux points les plus meurtriers. Le 4 mars 1941, au moment où un convoi de volontaires étrangers vient se joindre à eux, Garaudy, ainsi que tous les réfractaires de son camp, contreviennent à l’ordre du commandant français de s’enfermer dans leurs marabouts. Ils entonnent Au-devant de la vie… Le commandant, incapable de censurer cette impulsion contestataire donne l’ordre à la garde de tirer. Garaudy, l’espace d’un instant, croit qu’il va mourir. L’attente se fond en silence. La notion de vivre l’instant présent prend alors une autre signification ; comment, remettre à plus tard, désormais, ce qui est possible d’être accompli maintenant. Il n’a que vingt-huit ans. Mais ils ne tireront pas. Ces hommes étaient musulmanes. Garaudy dit de ces derniers : Ces inconditionnels de Dieu nous ont fait vivre : il est contraire à l’honneur de guerriers musulmans qu’un homme armé tire sur un homme désarmé. Ils avaient, avant nous, l’expérience de la transcendance vécue.

Source : Roger Garaudy, Mon tour du siècle en solitaire, Mémoires, Paris, Robert Laffont, 1989, p. 66.
------------------------------------------------------------------------
Oui il est contraire à l’honneur de guerriers musulmans qu’un homme armé tire sur un homme désarmé.
Aujourd'hui certains se proclament de l'islam et n'hésitent pas à tirer sur des hommes, des femmes, des enfants innocents !! Ils ne connaissent pas l'honneur du musulman.
Attention : Je suis en profond désaccord avec certaines thèses et idées de Garaudy

  Imam Abdallah-Valence
http://www.imamabdallah.com/

[LIRE AUSSI:  http://rogergaraudy.blogspot.fr/2012/02/4-mars-1941-communiste-deporte-djelfa.html . NDLR]

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy