17 janvier 2015

Froisser la mémoire des uns est un délit. Froisser la Foi des autres est un délice...


 Un état sans Foi ni Loi

Froisser la mémoire des uns est un délit.
Froisser la Foi des autres est un délice...
Il n'y a plus de Justice... mais un caprice de riches...
Je suis encore bouleversée par la dernière publication de Charlie Hebdo... Je n'en reviens toujours pas... de ce manque d'intelligence et d'à-propos.
Ce n'est plus Charlie, l'auteur du délit mais toute la France qui incite à la violence et à la perte des évidences.
En quoi une nouvelle caricature du prophète aurait pu nous épargner une défaite et nous permettre de redresser la tête ?
Une foutaise de plus glissée parmi les fausses thèses.
Parce que la France s'est trahie en revendiquant la UNE de Charlie. La dernière en date est une sorte d'échec et mat !
Ce n'est plus d'une libre maladresse qu'il s'agit mais d'une injure voulue, entretenue et soutenue par un État dans tous ses états ! Sous prétexte que la France ne craint pas les menaces, c'est notre bon sens à tous, qui passe à l'as.
Tous les ingrédients sont réunis pour opposer deux figures composées : la judéo-chrétienne et l'arabo-musulmane... La guerre comme naguère parce que nous croyons dur comme fer à l'universalité de nos valeurs, à la nécessité de les imposer à la terre entière. On n'a donc pas fini d'essuyer les revers...
Qui suis-je ?
Je suis la pauvreté...
J'habite juste à côté de la vérité.
En prison...

Le Journal de Personne

Sur la Une de Charlie-Hebdo il faut lire le dossier comme toujours très précis et sérieux d'Olivier Berruyer: Charlie a manipulé la France
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy