9 septembre 2015

Mahdi Elmandjra sur Garaudy (1996)


Garaudy :"Les Mythes fondateurs de la politique israélienne": "Il fut l'un des premiers à remettre en cause les modèles de développement suivis par les pays du tiers Monde et à favoriser l'idée du développement "endogène" en harmonie avec la culture ambiante. [...] Le point de départ de Garaudy a toujours été celui du dialogue entre les cultures- un processus dynamique nécessitant de nombreuses mutations, de part et d'autre, au niveau des structures mentales. Il a lui-même "muté" plusieurs fois dans sa vie. L'a-t-il fait par conviction ou par opportunisme ? Ceci est un faux procès. On juge un homme par la cohérence de ses idées et la manière dont il défend ses principes- le changement est dans la nature des choses, il favorise l'ouverture et l'innovation créatrice. Ce qui est une qualité chez les uns devient soudainement un défaut chez les autres. Peut-être n'aurait-on pas posé de pareilles questions si sa dernière "mutation" ne l'avait pas conduit à l'Islam. [...] Un des mots clés dans le Coran est "jidal" qui couvre de nombreux concepts - dialogue, argumentation, contradiction, controverse, contestation et même doute. "Par la sagesse et la bonne exhortation, appelle au sentier de ton Seigneur. Et dispute avec eux ce qu'il y a de plus beau."(Sourate 16, verset 125). Suite de la Préface au livre de Roger Garaudy: "Et ne disputez que de la belle façon avec les gens du livre". Notons comment le Coran associe le "beau" à la "dispute" dans le sens le plus noble du terme-toute l'esthétique du dialogue" est là. [...] On peut être en désaccord avec Garaudy mais on ne peut invoquer le "sacré" pour lui interdire son droit sacré à l'expression. A chacun de juger selon sa lecture, ses idées et sa conscience mais pas sans avoir d'abord pris connaissance de ce dont on parle. Rien n'est plus intolérable que la tolérance de l'intolérance surtout si cette dernière est basée sur l'ignorance et si, en outre, elle s'accompagne de censure et d'intimidation. Ma motivation, en écrivant ces quelques lignes, est la même que celle que l'on retrouve dans la pétition signée par un nombre d'hommes et de femmes du monde de la science et de la culture au Maroc. C'est avec la citation de ce texte que je conclurai en précisant qu'on ne peut pas ne pas s'élever contre tout ce qui limite la liberté d'expression surtout si une telle opposition prend la forme d'un "terrorisme culturel".
(Rabat, 10 septembre 1996- Mahdi Elmandjra, Université Mohamed V, Rabat, Maroc).

Je garde un souvenir mémorable de cette conférence en présence de Roger Garaudy et Mahdi Elmandjra .

 https://www.facebook.com/unionmusulmane2013/posts/286714661500256

[NDLR: le professeur Mahdi Elmandjra a préfacé une version arabe du livre de Roger Garaudy "Les mythes fondateurs de la politique israélienne"]

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy