22 avril 2015

La vie en clair-obscur

Roger GARAUDY ou la vie en clair obscur
15.06.2012 (publié à la mort de Roger Garaudy, NDLR)

 
Malgré la fin de sa vie cahotique je tiens ici à rendre hommage à un homme de grande culture et de grand talent .Roger Garaudy a réalisé un film " DIONYSOS NOIR " tourné au Sénégal et en Côte d'Ivoire avec l'aide de SENGHOR  et d'HOUPHOUET-BOIGNY et aussi de François DALLE, emblématique PDG de l'Oréal à l'époque.J'ai produit ce film sans hésitation et Maurice Druon,Ministre de la Culture a accordé une subvention à ce projet, malgré le rejet des treize membres de la Commission d'Avances sur recettes de l'époque.

Garaudy, agrégé de philosophie, Croix de guerre pour sa participation à la bataille de la Somme a été ensuite déporté par Vichy en Algérie.Intellectuel de haut vol attaché au Parti Communiste, il rompra avec ce dernier et sera exclu lorsqu'il s'élèvera violemment contre l'envahissement de la Tchécoslovaquie par l'Armée rouge.

C'est un homme qui a toujours exploré des voies nouvelles et je me souviens d'un débat formidable qu'il a eu avec Monseigneur Matagrin ,évêque de Grenoble, rencontre que j'avais organisé sous l'égide de la Fédération pour le respect de l'Homme.


Il serait profondément injuste ,comme je l'entend ici ou là de ne garder de Garaudy que l'image d'un négationniste au parcours tortueux et illogique.C'était un homme de dialogue, un intellectuel qui a marqué son époque, avant de mal vieillir et de se fourvoyer dans les arcanes de religions diverses et variées qui l'ont peu à peu mis au ban de ses pairs.
Mais chacun de nous vieillit et l'adage de DE GAULLE  "la vieillesse est un naufrage" [voir le commentaire en bas de page, NDLR] s'applique à Garaudy. Le vrai celui que j'ai connu, avec qui j'ai collaboré pendant deux ans, reste pour moi un homme affable, simple, accueillant. Evitant d'imposer son point de vue en essayant surtout d'argumenter.

Au moment de sa disparition c'est ce Roger GARAUDY dont je veux me souvenir envers et contre toutes les dérives de la dernière partie cahotique de sa vie.Salut Roger !


http://blogs.mediapart.fr/blog/desertique

Un commentaire:

15/06/2012. Par THIERRY de PONTCHARRA
De Gaulle: "La vieillese est un naufrage", quelle étroitesse d'esprit parfois chez ce De Gaulle. La vieillesse, c'est la jeunesse de la terre. Evidemment cela ne peut pas entrer dans la compréhension d'un seul individu. C'est un vrai collectif qui peut s'emparer de ces vrais valeurs.Merci
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy