25 décembre 2014

Jacques Chancel, décédé avant-hier, avait reçu Roger Garaudy à "Radioscopie"

Radioscopie - tome 1 -de Jacques Chancel, inclut notamment le texte de la radioscopie de Roger Garaudy

Robert Laffont, 1970. In-8, broché, couverture illustrée, 304 pp. ‎
Mais le texte de Garaudy figure dans plusieurs éditions: voir ICI notamment plus de détails et plusieurs exemplaires à vendre.

 Un exemplaire à vendre aussi sur Priceminister.

____________________________________________________________________

 

 Sur le site de l'INA en telechargement payant: 2,99€

Jacques CHANCEL s'entretient avec Roger GARAUDY, philosophe et écrivain
Roger GARAUDY : ses idées communistes ; ses erreurs ; la césure de Mai 68. Ses croyances, ses idéologies politiques ; son humanisme. Le cheminement du socialisme. La situation actuelle au Vietnam. Les dangers de la vérité totale et du dogmatisme. Son exclusion du Parti Communiste. Ce qu'il pense du PCF. Son livre "De l'anathème au dialogue". Sa fidélité aux propos de Karl Marx. Son expérience de la mort. Son livre "Comment l'homme devint humain". Son poste de Directeur de l'Institut international pour le dialogue des cultures. Ce que doit être une culture selon lui. Les thèmes de ses livres. Son action passe par la méditation. Son optimisme. Ses rapports avec l'Afrique ; le nouveau colonialisme ; la responsabilité des hommes. L'Université des Mutants sur l'île de Gorée créée avec Léopold Sédar SENGHOR. La génération des années 1950. Le gaspillage d'énergie. La collection littéraire qu'il a créée. Son agrégation de philosophie. Sa participation à la guerre auprès des tirailleurs marocains qui a déterminée son intérêt pour l'Orient. Le sacrifice de ses parents pour ses études. L'affaire Guyana, l'esclavage. Le sens du divin chez l'homme. Son rapport à la mort, le suicide. La politique.

Entretien diffusé le 28 novembre 1978

A lire un "hommage" à Jacques Chancel sur La lanterne de Diogène

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy