20 août 2011

Religion et religion

La Religion avec un grand R est grande.
C’est un appel divin et des productions de l’esprit.
Il existe aussi une religion plus répandue  qui répond  davantage à cette apostrophe de Molière : «Le scandale du monde est ce qui fait l'offense.
Et ce n'est pas pécher que pécher en silence.», On a davantage retenu de Voltaire sa fervente  exhortation à respecter la liberté en laissant  même ses ennemis s’exprimer. «Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire», est une de ses phrases qui a valeur de sentence.
A l’ère de la résurgence du sentiment religieux sous toutes les latitudes, on ne peut oublier la perplexité du philosophe qui a conduit à énoncer une autre vérité.  «L’univers m’embarrasse et je ne puis songer que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger. Les interrogations ont toujours accompagné l’homme qui cherche à comprendre le sens de sa vie sur terre. La science qu’oncroyait être le sésame du bonheur a révélé ses limites quand elle n’a pas créé des problèmes plus graves, menaçant l’homme, sa moralité et son intégrité.» Ce sont ces doutes, ces recherches qui poussent des hommes comme Garaudy ou Cat Stevens à s’engager sur un chemin de spiritualité.
Le Prophète de l’Islam (QSSSL) ne disait pas autre chose en estimant qu’«une heure de méditation vaut mieux que  prier 70 ans».
Dans notre pays, la chronique du Ramadan est submergée par la cupidité des uns et des autres.
D’aucuns en accomplissant un devoir religieux se croient être des élus et les autres sont des réprouvés.
La religion est expurgée  de sa dimension spirituelle et introspective pour n’être qu’un moyen de s’enrichir aux dépens de ses concitoyens, de raviver des polémiques sur les tenues de plage ou l’ouverture des restaurants pour les étrangers.

http://societe.dz.lesnews.tk/2011/08/religion-et-religion.html

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy