25 mai 2017

Le dialogue entre chrétiens et marxistes à Genève (1968)




Du 8 au 11 avril 1968, s'est réuni, convoqué à Genève par le Département Eglise et Société du Conseil oecuménique des Eglises, un colloque regroupant des chrétiens (catholiques, orthodoxes, protestants) et des marxistes, invités à titre personnel et n'engageant pas officiellement leurs communautés respectives. Ils venaient de pays de l'Est, de l'Ouest et du Tiers-Monde. Le thème discuté sous l a présidence du pasteur Georges Casalis, professeur à la faculté de théologie de Paris, était « Tendances dans la pensée chrétienne et marxiste sur l'humanisation du développement technique et économique »5 La rencontre avait pour but d'offrir une assise internationale au dialogue en cours dans différents pays et continents, et d'aider â un approfondissement de la compréhension mutuelle.
Les entretiens ont porté sur les formes de la déshumanisation, de la violence (celle du désordre établi et celle de la lutte contre ce désordre),de l'action révolutionnaire, notamment dans la perspective, très vigoureusement présentée, du Tiers-Monde, ainsi que sur les formes de la démocratisation. Ils ont souligné la part qu'apportent les uns et les autres à la compréhension de la situation mondiale et dans les actions à
mener à court et à long terme, notamment pour la liberté, la justice et la paix.

De l'avis des participants, le colloque a ouvert de nouvelles perspectives au dialogue. Tout en prenant acte de la valeur du travail accompli jusqu'ici au niveau théorique, et qui doit être poursuivi, la nécessité est apparue en effet de relier ce travail aux aspects pratiques des problèmes de notre temps, en faisant appel notamment à l'apport des sciences humaines.
Du point de vue théorique, un certain recul des intégrismes et des dogmatismes a permis de définir clairement des zones de convergences et de préoccupations communes, notamment sur les problèmes économiques, sociaux et politiques qui relèvent d'une critique et d'une recherche scientifique communes, et de poser en termes nouveaux la question de leurs divergences.
Pour graves qu'elles soient, ces divergences ne semblent pas avoir un caractère définitivement irréductible à tous les niveaux. Les divers participants ont été d'accord pour reconnaître la nécessité d'en cerner exactement l'extension, afin de voir dans quelle mesure elles pourraient être délimitées.

Du point de vue pratique, la grande majorité des participants, chrétiens ou marxistes, se sont accordés à reconnaître que l'oppression économique, culturelle, politique et militaire par les puissances impérialistes alliées aux oligarchies nationales, dans diverses parties du monde constitue la forme la plus généralisée de déshumanisation, et qu'on ne saurait parler d'humanisation sans se solidariser activement avec la lutte nationale de libération des peuples opprimés, dont l'exemple le plus significatif à l'heure actuelle est donné par le peuple vietnamien.
Quelques-uns ont contesté cette analyse de la situation internationale,l'estimant par trop idéologique.

Les participants ont été unanimes à souhaiter l'élargissement du dialogue, en particulier par la présence de représentants des jeunes générations, et sa diffusion, notamment par l'action de chacun dans sa propre communauté.
Des décisions ont été prises, visant à assurer la poursuite du travail entrepris.

Voici la liste des participants :

MARXISTES
M. Anouar Abdel-Malek, France, sociologue; M. Manuel Azcarate,France, rédacteur de ""Réalidad"; Professeur Roger Garaudy, France, professeur de philosophie; M. Vitezslaw Gardawski, Tchécoslovaquie professeur de philosophie; Professeur Walter Eollitscher, Autriche; M.E. Jouhy, France,directeur du Foyer international d'Etudes françaises; M.James Kiugmann,Grande-Bretagne, rédacteur de « Marxista Today »; professeur Josef Lukacs,Hongrie, rédacteur de "Vilagossag"; M. Milan Machovec,Tchécoslovaquie,professeur de philosophie; M. Ylena Marculeseu, Roumanie, chargé de cours en philosophie; M. André Moine, France.

CHRETIENS
Paul B. Andersen, Etats-Unis, rédacteur de « Religion in Communist Dominated Areas » ; Sergio Arce, Cuba, théologien; R.P. Paul Blanquart,0P,France; M. Alexy Bouevsky, U.R.S.S.; Georges Casalis, France, président, professeur de théologie; R.P. Georges Cottier,0P, Suisse;M.Karold Ditmanson, Etats-Unis, professeur de théologie; Rev. David L. Edwards, Grande-Bretagne,théologien; R.P. Bernard Gardey, 0 P, France, rédacteur de "Signes du Temps"; R.P. Giulio Girardi, SDB, Italie; M. José Maria Gonzalez Ruiz, Espagne; Pasteur Earmati, Hongrie, Fédération luthérienne mondiale; Père George Khodr, Liban; théologien; Professeur J.M. Lochmann, Tchécoslovaquie, professeur de théologie; M. Gyula Nagy, Hongrie, professeur de théologie; Julio ÇNeffa; Rev. Paul Oestreicher, Grande-Bretagne, secrétaire au Conseil britannique des Eglises; Rev. Milan Opocensky, Tchécoslovaquie, membre du personnel de la Fédération universelle des Associations chrétiennes d'Etudiants;Professeur Julio de Santa Ana, Uruguay, secrétaire du Centre d'Etude du Rio de la Plata, Section Uruguay; Rev. Swailem Sid Hom, Kenya, directeur de la Conférence de Limuru et Centre de Formation; M. Martin Stoehr, Allemagne de
l'Ouest, théologien; M. A.K, Thampy, Inde, homme d'affaires; Rev.;Karoly Toth, Hongrie, Département des Affaires extérieures du Synode général de l'Eglise réformée de Hongrie; pasteur André Trocmé, Suisse; M. Charles C. West, Etats-Unis, professeur d'Ethique chrétienne. Séminaire théologique de Princeton; Mgr Lëopold Ungard, Autriche, président de Caritas-Autriche; Père Paul Verghese, Inde, principal du Séminaire théologique orthodoxe de Kottayam Kerala.

PERSONNEL DU COE
Pasteur Paul Abrecht, Etats-Unis; Pasteur Ans van der
Bent, Hollande; pasteur David Gill, Australie; Pasteur Albert van den Heuvel,Hollande; Pasteur Walter Hollenweger, Suisse; Pasteur Ernst Lange, Allemagne de l'Ouest; et pasteur Lukas Vischer, Suisse.


WORLD COUNCIL OF CHURCHES INFORMATION (Extraits du CR du 16/04/1968)
150 R O U T E DE FERNEY
CH 1211 G E N E V A 20

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy