1 janvier 2014

Voeux 2014

En notre temps où l'humanité se reconnaît plus comme animale en rejetant le prédicat humain qui - justement apposé au substantif animal dans le vocable d'animal humain - était gage d'évolution vers la rédemption, la transcendance et la spiritualité, je vous souhaite de retrouver les réflexes naturels de l'élan au divin en dépassant chaque jour les appels sombres de la déchéance infrabestiale qui guette la civilisation autrement et nouvellement mangeuse d'hommes d'aujourd'hui !

Voeux empruntés à Camille Loty-Malebranche
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy