8 décembre 2012

Réédition du livre de Roger Garaudy "Pour un dialogue des civilisations"

Réédition en octobre 2012 du livre de Roger Garaudy paru en 1977 chez l'éditeur Denoël
Malgré les imperfections du livre - absence de table des matières, présentation incohérente, défauts d'impression

et  présence de Christophe Colomb - l'anti-exemple du dialogue des civilisations - sur la couverture Voir note ci-dessous.

, saluons l'initiative et le courage des Editions du Devin 

L’Occident est un accident. C’est l’axiome premier de toute invention du futur. Cette manière, pour les occidentaux, de considérer que l’individu est le centre et la mesure de toute chose, de réduire toute réalité au concept, d’ériger en valeurs suprêmes la science et les techniques (trop souvent utilisées pour manipuler les choses et les hommes), est une exception minuscule dans l’épopée humaine de trois millions d’années.
Ce livre (lumineux et prophétique), paru en 1977, nous parle de nous en 2013. Comme un message (une bouteille à la mer ?) qui aurait mis 36 ans à parvenir à nos oreilles à l'affût d'un éclairage intelligent sur le chaos ambiant. A l'affût d'une espérance aussi.
Grâce à une connaissance approfondie des civilisations non-occidentales, Roger Garaudy dresse le tableau des occasions perdues par l'Occident pour grandir en sagesse. Le dialogue des civilisations qu'il prône arrive à point nommé pour nous aider à changer notre logiciel de compréhension du monde. Comme une occasion retrouvée.


272 pages - format poche (11x17 cm) - 12.90 € - ISBN : 979-10-90896-00-0
POUR COMMANDER LE LIVRE: http://www.devin-editions.fr/panier.php?action=ajouter&ref=979-10-90896-00-0


NOTE:A un courrier de Pascal, ami du blogue, exposant les critiques auxquelles il est fait allusion ci-dessus, les Editions du devin ont répondu :
Cher monsieur,
Nous vous remercions de nous avoir fait part de vos critiques sur l'ouvrage
de Roger Garaudy que nous rééditons veuillez trouver ci-joint nos réponses à vos remarques :
1) Ce tableau représente en effet ce que d'aucuns considèrent comme le point de départ de l'écrasante domination occidentale sur le reste des civilisations, il s'agit là d'un constat, le même constat contre lequel s'insurge Garaudy en prônant un dialogue plutôt qu'une hiérarchie. Ce tableau représente assez bien pour nous la réalité du rapport Occident/reste
du monde tel qu'il doit être combattu, et non bien sûr, l'objectif de conciliation et de réconciliation à atteindre.
2) Merci de nous avoir signalé cette erreur au niveau du chapitre 3. Nous avons repris la mise en forme du texte original, 5 chapitres et une conclusion. N'étant pas spécialisés dans les
essais ni dans les thèses, nous n'avons pas jugé utile de proposer une table des matières, nous y réfléchirons dans le cadre d'une prochaine édition.

3) La note de l'éditeur est une mise en contexte, notamment destinée aux lecteurs qui ne connaitraient que peu l'auteur. Nous sommes le seul éditeur à avoir bravé l'interdit moral tacite dans le landerneau médiatique qui règne autour de Garaudy depuis son décès. Il nous a semblé utile de préciser nos
motivations. Nous n'avons en aucun cas prétendu écrire une "introduction" au Dialogue de Civilisations, mais bien une "note de l'éditeur".

Bien à vous

Les éditions du Devin


1ère publication de cet article: octobre 2012, modifié en novembre et décembre 2012





Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy